Rensair teste la purification de l’air en direct dans l’école QPCS

mars 3, 2022 – 4 Min

Rensair, fournisseur de purificateurs d’air Portatifs de qualité hospitalière pour le secteur de l’éducation, organise un test en conditions réelles à Queen’s Park Community School (QPCS) dans le borough londonien de Brent. Si la sécurité des écoles vous intéresse, les relevés en temps réel sont accessibles pour suivre les résultats du test.

La pandémie a gravement impacté l’éducation et la ventilation naturelle n’étant pas une option viable en hiver, les écoles se tournent vers des purificateurs d’air pour endiguer la transmission virale. L’école QPCS a accepté d’organiser ce test dans le cadre d’une stratégie de limitation des risques et avec pour objectif d’éviter toute autre perturbation du programme scolaire. L’objectif est de tester l’efficacité de la technologie HEPA / UVC unique et brevetée de Rensair pour l’élimination des particules virales et d’en partager les enseignements avec d’autres établissements scolaires.

La pandémie a fait des ravages dans notre école« , selon Angela Galloway, responsable commerciale chez QPCS. « Pour le bien de nos étudiants, nous devons mettre en place des mesures pratiques assurant que tout nouveau variant du Covid susceptible de provoquer de nouvelles vagues épidémiques ne compromettra pas à nouveau leur parcours scolaire

L’OMS, le comité SAGE au Royaume-Uni, le HSE (autorité compétente en matière d’Inspection du travail dans les domaines de la santé et sécurité au travail au Royaume-Uni) et le CIBSE (Ordre des ingénieurs en équipements techniques des bâtiments au Royaume-Uni) recommandent un taux de renouvellement de l’air de 10 litres par personne et par seconde pour préserver une atmosphère intérieure saine. Si cela n’est pas possible par le biais d’un apport d’air extérieur, il est recommandé d’utiliser des purificateurs d’air pour atteindre le niveau de pureté de l’air souhaité.

Les résultats du test QPCS correspondent à ce jour aux résultats obtenus dans des tests effectués par des laboratoire indépendants, grâce à plusieurs capteurs installés dans chaque salle de classe qui affichent tous des niveaux de particules moyens négligeables inférieurs à 2 ug/m3. Pour remettre cela dans son contexte, l’UE fixe le seuil à 20 ug/m3 (contre 35 ug/m3aux États-Unis), tandis que la Taskforce for Lung Health (groupe de travail sur la santé pulmonaire) pose un objectif nettement inférieur à 10 ug/m3.

Certaines personnes restent sceptiques à juste titre quant à la capacité à reproduire en conditions réelles des résultats obtenus en laboratoire« , précise Nicolas Le Mintier, cofondateur et directeur général de Rensair. « Nous avons donc opté pour une transparence totale sur ce test, en ouvrant l’accès à tous et en permettant aux individus d’interagir avec les données et de poser leurs questions.

Dans le cadre d’une initiative gouvernementale, trente écoles primaires de Bradford testent des purificateurs d’air reposant sur les technologies HEPA ou UVC. L’approche de Rensair combine les deux technologies de manière optimale, utilisant la filtration HEPA pour capturer les particules et la lumière UVC pour une stérilisation performante garantissant un fonctionnement et une maintenance en continu de l’appareil en toute sécurité.

Ce test préempte le résultat du test de Bradford« , ajoute Ballsdon. “En théorie, pour les volumes et les taux d’occupation élevés des salles de classe sélectionnées pour les tests, trois purificateurs d’air sont nécessaires par salle de classe pour atteindre le taux de renouvellement d’air recommandé par l’OMS. En pratique, un seul purificateur d’air Rensair par classe suffit à maintenir les concentrations de particules à un niveau proche de zéro. Cela démontre qu’une unité HEPA, avec un bon design et les bonnes caractéristiques, va largement au-delà des performances attendues.

Avant de commencer le test, les fenêtres de la salle de classe étaient ouvertes et les élèves et les enseignants portaient manteaux, bonnets et gants pendant les cours. Maintenant, avec les purificateurs d’air en place et les fenêtres fermées, la température ambiante affiche une moyenne confortable de 21°C, beaucoup plus adaptée à l’enseignement. Les niveaux élevés de CO2 , qui n’est pas nocif en soi, peuvent cependant impacter la concentration et les capacités cognitives. Cela se règle sans problème en ouvrant quelques minutes les fenêtres entre les cours pour aérer et faire entrer de l’oxygène.

Liam Greenhalgh, responsable scientifique chez QPCS, supervise l’essai: « Il existe de nombreuses preuves scientifiques prouvant que la combinaison unique HEPA/UVC de Rensair permet de capturer et inactiver efficacement au moins 99,97% des particules en suspension dans l’air. Nous savons également que la technologie est sans danger pour la santé, car elle ne génère aucun sous-produits nocif contrairement à certains systèmes reposant sur des réactions chimiques. Ce test efface les moindres doutes sur le fait que le puissant ventilateur centrifuge et la circulation d’air à 360 degrés fonctionnent vraiment, purifiant l’air dans toute la salle de classe et pas seulement dans l’environnement immédiat de l’appareil.

Le test est accessible en direct à l’adresse suivante: https://rensair.fr/fr/blog/suivi-du-test-en-direct-des-salles-de-classe/

Air purification Air purifier Brent CIBSE clean air hepa13 HSE IAQ Indoor Air Quality QPCS Queen Park Community School Real world trial Rensair RensairInSchool Subtractive Technologies Taskforce for Lung Health UK SAGE uvc ventilation WHO

Demander un devis

Décrivez vos besoins et obtenez votre devis dans les 24 heures

Demandez un devis

Parler a un expert

Réservez une consultation gratuite avec l'un de nos experts techniques

Réservez votre consultation