L’école Lytchett Minster School fait le choix scientifique des purificateurs d’air Rensair

avril 13, 2021 – 4 Min

Lytchett Minster School est une école secondaire populaire notamment grâce à des classes de première et terminale florissantes. Ici, 100 enseignants et 1500 étudiants âgés de 11 à 18 ans profitent de la campagne du Dorset tout en étudiant le programme scolaire national ainsi que l’art, le théâtre, la musique et la technologie.

“L’école a été bâtie autour d’un manoir d’origine du 17ème siècle », explique Kieren Hasler, directeur commercial de la Lytchett Minster School. Le campus rural est un mélange d’architectures traditionnelle et moderne, qui constitue son charme, mais peut-être également son défi face au COVID-19.

Laissons parler la science

Les écoles du Royaume-Uni ont fait face à deux confinements au cours de l’année écoulée. Se pencher de plus près sur la sécurité de leurs locaux est ainsi devenu une priorité. Durant toute cette période, Kieren affirme que la Lytchett Minster School s’est tournée vers la science pour trouver des solutions. 

“Le premier confinement a été pour le moins un choc », explique Kieren. L’école a rapidement suivi les recommandations relatives à l’hygiène des mains et à la désinfection des surfaces. Alors que la science améliorait sa compréhension du virus, des informations supplémentaires ont été publiées. “La science l’a clairement démontré », explique Kieren. L’The L’Organisation Mondiale de la Santé ainsi que d’autres scientifiques éminents au Royaume-Uni et dans le monde entier ont reconnu que les particules aéroportées pouvaient être responsables de la transmission du coronavirus ». C’était très effrayant. “Le simple fait de respirer l’air ambiant sans ventilation adéquate pouvait constituer un facteur de propagation du virus », explique Kieren. L’école a demandé une évaluation des risques concernant les bâtiments du campus. Ils ont choisi Rensair, un système portatif de purification de l’air de qualité hospitalière, pour répondre à leurs besoins en matière de qualité de l’air, mais un examen approfondi a été nécessaire pour pouvoir prendre leur décision.

Les défis

Le premier confinement a eu lieu au printemps/été, ce qui laissait la possibilité d’ouvrir les portes et les fenêtres. “Lors du deuxième confinement qui a eu lieu en hiver, nous gardions des fenêtres ouvertes, mais cela obligeait les élèves à garder leurs manteaux en classe“, explique Kieren. Néanmoins, l’évaluation des risques a identifié des espaces où l’air frais ne pouvait pas circuler. « Nous avions donc des pièces inutilisables car elles ne pouvaient pas être aérées avec de l’air frais ».

Ils en sont arrivés à la conclusion que deux choix s’offraient à eux, poursuit Kieren. « Nous pouvions soit condamner les pièces et les zones privées d’air frais car elles présentaient un risque important d’infection, ou nous pouvions chercher une autre solution ». Ils ont bien entendu opté pour la seconde approche.

“Nous avons examiné différents purificateurs d’air et nous nous sommes appuyés sur la recherche scientifique pour déterminer quel système répondait le mieux à nos besoins », explique Kieren. L’école avait besoin d’un système de purification de l’air de qualité:

1. Pouvant traiter une grande surface;

2. Pouvant capturer mais aussi kill les agents pathogènes;

3. Doté d’une filtration HEPA puissante;

4. Silencieux afin de pouvoir l’utiliser dans les salles de classe. 

Pourquoi Rensair

Selon Kieren, Rensair était le système de purification d’air qui répondait à tous leurs besoins. La recherche scientifique a également approuvé la purification de l’air Rensair. Les meilleurs laboratoires indépendants ont démontré que la technologie brevetée Rensair est efficace à 99,97% pour détruire et éliminer les agents pathogènes en suspension dans l’air tels que le coronavirus ainsi que d’autres agents pathogènes.

Ils ont sélectionné des purificateurs d’air Rensair et en ont placé cinq dans des endroits stratégiques:

1. Bureau du proviseur avec espace de réunion du personnel (bâtiment principal);

2. Salle informatique (bâtiment principal);

3. Couloir près du photocopieur (Centre de Mathématiques et de Sciences);

Un purificateur d’air Rensair dans le Centre de Mathématiques et de Sciences

4. Couloir principal, un couloir très fréquenté et une zone de regroupement (Centre de Mathématiques et de Sciences);

5. Grande salle de classe ouverte (Centre de Mathématiques et de Sciences).

Un purificateur d’air Rensair dans une grande salle de classe

Comme beaucoup d’autres écoles et entreprises, Kieren dit qu’ils n’avaient jamais envisagé de purifier leur air avant la pandémie. “La purification de l’air peut s’avérer complexe », explique Kieren. « Mais c’est une mesure de protection importante à mettre en place pour pouvoir espérer le retour des élèves à l’école tout en garantissant la sécurité de tous ». 

Kieren a également constaté que les purificateurs d’air Rensair étaient simples d’utilisation. “Cela se résume à le brancher, l’allumer et l’éteindre“, poursuit-il. Pour une école fréquentée comme la nôtre, la simplicité d’utilisation est primordiale. 

Les zones à haut risque tournent maintenant à pleine capacité, et il est rassurant de savoir que les purificateurs d’air Rensair contribuent à atténuer le risque de propagation du virus.

Découvrez comment Rensair peut vous aider.

air cleaning devices air filter air quality airborne clean air hospital grade air purification Rensair hospital-grade air purification RensairInClassroom RensairInSchool school

Demander un devis

Décrivez vos besoins et obtenez votre devis dans les 24 heures

Demandez un devis

Parler a un expert

Réservez une consultation gratuite avec l'un de nos experts techniques

Réservez votre consultation